Destruction des frigorigènes (SPARC)

Destruction
des frigorigènes (SPARC)

Développé à partir de notre plateforme plasma pour l’armée américaine, SPARC est un procédé breveté hautement efficace d’élimination complète de substances appauvrissantes de la couche d’ozone et d’autres substances chimiques toxiques pour l’environnement. SPARC est la toute dernière innovation de notre équipe d’ingénieurs, de scientifiques et de techniciens. Les frigorigènes et autres substances fluorées (CFC, HCFC, HFC, PFC), qui possèdent souvent un très haut potentiel de réchauffement climatique, sont complètement hydrolysés et éliminés en toute sécurité par le plasma de vapeur à haute température. Déjà déployé chez une grande entreprise canadienne de recyclage de réfrigérateurs, SPARC peut également être employé pour obtenir des crédits compensatoires sur les marchés du carbone réglementés ou volontaires.

Les réfrigérants et autres produits chimiques fluorés (CFC, HCFC, HFC, PFC) qui ont souvent un potentiel de réchauffement planétaire (PRP) très élevé sont entièrement craqués et éliminés en toute sécurité à l'aide de plasma vapeur haute température. Déjà déployé pour un important recycleur de réfrigérateurs canadien, SPARC peut également être utilisé pour générer des crédits compensatoires sur les marchés réglementés ou volontaires du carbone.

AVANTAGES:

  • Efficacité de destruction supérieure à "sept 9s" ( > 99,99999% avec R12).
  • Traitement des gaz R11, R12, R22, R134a, R141, des halons et d’autres PFC
  • Offert en capacités allant jusqu’à 50 kg/h
  • Coût d’exploitation le plus bas – rendement sur investissement (RSI) rapide
  • Occupe peu d’espace dans l’usine
COMMENT ÇA FONCTIONNE:

Les substances sont introduites en continu dans le réacteur à deux zones SPARC, qui utilise du plasma de vapeur comme source de chaleur. Avec une température qui atteint plus de 1 300°C dans le réacteur, le plasma de vapeur hydrolyse rapidement et efficacement les substances en dioxyde de carbone (CO2) et en eau (H2O). Le flux de gaz est ensuite rapidement refroidi à l’eau pour prévenir toute recomposition de dioxines et de furanes. Les acides gazeux générés dans le processus sont rapidement extraits du flux de gaz et neutralisés. La propreté des gaz résiduels qui ressortent de SPARC dépasse largement les normes environnementales.